Le besoin de SECURITE

 

 

 

 

 

 

 

Nous souhaitons tous être autonomes mais, pour une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer, cela devient souvent de plus en plus difficile et elle a besoin de plus en plus d'aide dans les tâches de la vie quotidienne. L'entourage familial doit la laisser agir le plus possible par elle-même tout en veillant à sa sécurité. Il faut simplifier au maximum la vie de tous les jours et privilègier la routine pour que le malade sache à quoi s'attendre et à quel moment.

 

La sécurité des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer concerne plusieurs domaines :
le Domicile La maison doit donner au malade le sentiment qu'il est en sécurité. Il faut évaluer tous les risques, prendre conscience des nouveaux dangers en fonction de l'évolution de la maladie et prendre les mesures nécessaires.
la Santé Pour le maintien du malade en bonne santé, l'aidant doit lui préparer des repas nourissants, le faire boire suffisamment et lui donner l'occasion de faire de l'exercice, lui faire consulter le médecin et le dentiste à intervalles réguliers.
la Conduite automobile La conduite automobile peut devenir très dangereuse pour une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer. Il faut en parler au médecin. Si l'arrêt de la conduite est prescrit, la famille peut être amenée à mettre la voiture hors service.
Juridique Au fur et à mesure que la maladie s'installe, le malade peut de moins en moins prendre des décisions et de nombreux problèmes juridiques sont soulevés. 3 types de protection sont possibles: sauvegarde de justice, curatelle et tutelle.
Financier L'aidant doit protéger les intérêts financiers et donc l'avenir du malade en se tenant au courant de sa situation financière. Il ne doit pas hésiter à prendre toutes les précautions, notamment pour les chéquiers, et faire faire rapidement les procurations.

 

 

 

 

 

Haut de page "Conseils pour les Aidants" Accueil