Les JEUX

 

 

 

 

 

 
Il y a mille manières de jouer. A une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer, l'aidant doit proposer des jeux adaptés à ses goûts, à ses capacités intellectuelles et à sa mémoire car la maladie d'Alzheimer perturbe la mémoire épisodique, la capacité de raisonnement, de gestion et/ou de décision. Suivant les personnes, il faut donc éviter de les mettre dans des situations de choix abstraits, de leur demander d'établir un relais entre plusieurs informations immédiates et de se rappeler des faits dans un contexte de temps et d'espace.
Des occupations pouvant être pratiquées par une large majorité de malades
Maquettes en carton, en bois ou en plastique Des "légos" plus ou moins simples
Jeux électroniques et ordinateurs simples Les machines à écrire sonorisées et colorées
Collections d'objets Découpage et collage
Des occupations concernant plutôt les femmes
Enfilage de perles grosses, de couleurs vives et de différentes tailles
Montage et composition de toutes sortes de bijoux fantaisie stockés dans des boites
Des occupations reposant sur la mémoire sémantique
Souvenirs géographiques "Des chiffres et des lettres"
"Dictée magique" "Mots croisés"
"La boite anatomique" Les animaux du monde
Langues parlées et patois Cartes, échecs, scrabble
Des jeux sollicitant la capacité d'association
Usages de boites de jeux de "memory" pas trop exotiques
Des exercices utilisant la capacité "d'amorçage"
 Faire découvrir au malade quelque chose de connu par lui en lui montrant un élément d'un ensemble
   
 

 

 

Haut de page la maladie d'Alzheimer à domicile en établissement Accueil