La Conduite Automobile
   

 

 

 

 

 
Si la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer remarque qu'elle se perd, qu'elle évalue mal les distances et les obstacles, qu'elle se trompe dans les ronds points et que ses réflexes se dégradent, elle peut demander conseil à son médecin en ce qui concerne la conduite automobile. Le médecin pourra lui prescrire des tests afin d'évaluer ses capacités à anticiper les problèmes et sa rapidité d'action. En fonction des résultats, le médecin pourra lui conseiller d'éviter l'autoroute, les routes à forte circulation, la conduite de nuit, sur les longs trajets ou des trajets nouveaux. Pour ne pas mettre en danger sa vie et celle des autres, il pourra même lui être déconseillé de conduire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page "Vivre avec la maladie" Accueil