Les ACTIVITES PHYSIQUES

 

 

 

 

 
Les activités physiques ont le mérite de maintenir l'autonomie du malade, d'entretenir ses facultés motrices et de limiter la perte de la coordination des gestes. Il est bien sûr recommandé de choisir les activités les mieux adaptées aux possibilités de la personne atteinte de la maladie Alzheimer. En lui proposant de boire régulièrement, on évitera les risques de déshydratation. Il est nécessaire de faire attention aux changements brusques de position. Pour les promenades, apporter un siège pliant peut éventuellement être utile. Il est conseillé également de terminer chaque activité physique par un moment de repos et de relaxation.
La Marche Des promenades régulières, voire quotidiennes, des sorties à la campagne ou en ville (selon les habitudes et les préférences du malade) constituent à la fois un entraînement physique et des opportunités de rencontres et de conversations très bénéfiques pour le malade.
La Gymnastique douce Un temps d'échauffement en faisant doucement des ronds avec les poignets, les chevilles, les épaules, le cou, les genoux, la colonne vertébrale...
Les Jeux d'adresse

Lancer une balle dans un cerceau ou dans une boite, assis ou debout. Lancer et relancer un ballon de mousse ou un ballon de baudruche.

Les jeux de Quilles et de Pétanque  
Les Jeux d'Eau  
   
 

 

Haut de page la maladie d'Alzheimer à domicile en établissement Accueil